Gaoui

Gaoui est un petit village KOTOKO situé à 10 km de N'DJAMENA, construit sur le site archéologique d'une butte SAO dans une zone de dépression inondée en saison des pluies. Ces retenues d'eau permettent pas loin du village, une culture céréalière et maraîchère qui approvisionne N'DJAMENA.

Les femmes KOTOKO de GAOUI sont toutes des potières qui produisent essentiellement des "canaris", grandes jarres en terre destinées à conserver l'eau. Leur art s'étend également au décor pictural des façades de maisons par des motifs géométriques, représentations naïves d'animaux ou scènes de la vie courante, techniques simples à la détrempe dont elles extraient et broient elles-mêmes les pigments. Chaque année elles refont les enduits avec de nouveaux dessins qui seront à leur tour détruits la saison des pluies suivante.
D'autres éléments décoratifs architecturaux sont en bas relief ou en rond de bosse. Quelques maison du village sont très bien entretenues.

L'ancien palais du sultan a été transformé en musée en 1992 et réhabilité en 2004 par Gérard Leclaire architecte sur des dons provenant pour l'essentiel de l'ambassade des USA au Tchad.
Le bâtiment principal à étage est un exemple type de l'architecture KOTOKO, construction traditionnelle de terre crue. Le musée possède essentiellement des outils touchant à la pêche et l'agriculture, des objets ménagers en terre cuite ainsi que des pièces d'art SAO issues des fouilles archéologique du site.
La légende raconte que les SAO, ancêtres des KOTOKO, étaient des géants.
Les populations SAO seraient apparues au premier siècle et auraient disparu autour du quinzième siècle quand l'eau s'est retirée. Ils étaient pêcheurs et ne savaient pas creuser de puits.
Aujourd'hui GAOUI est gravement menacé par l'extension urbaine de la capitale au point de disparaitre dans les années qui suivent. Seule, une ceinture d'espace naturel, imposée par les services d'urbanisme pourraient sauvegarder définitivement ce patrimoine extraordinaire.
A ce jour malheureusement, toujours rien a été entrepris.

Peinture huile sur toile, réalisées par l'auteur, non disponible en reproduction

Galerie des Œuvres

Site Internet réalisé par
Administration